Le ligament croisé antérieur (LCA)

Page revue le 30 octobre 2019

 

Sauter l'introduction

La blessure du genou la plus fréquente, est l'entorse du genou : une entorse résulte de la torsion du genou, le pied restant bloqué au sol (exemple classique de l'accident de ski où le corps du skieur tourne mais le ski se bloque et sa chaussure ne déchausse pas ou de l'entorse du genou au foot (hand, volley, basket, rugby,..) lors d'une prise d'appui et d'un changement brusque de direction ou d'une mauvaise réception ). Elle entraine une traction brutale sur les ligaments: c'est la définition d'une entorse du genou.

Lors de l'entorse, les ligaments peuvent résister (et c'est une entorse bénigne), ne pas résister et se rompre (et c'est une entorse grave du genou avec rupture de ligaments) ou ne pas résister car le ligament est rompu depuis longtemps (accident d'instabilité à distance de l'entorse).

Plusieurs ligaments peuvent être touchés mais c'est le plus souvent le ligament croisé antérieur qui est atteint; des lésions meniscales ou d'autres ligaments peuvent être associés.

Les pages ci-dessous devraient vous permettre de vous faire une idée assez précise de ce que vous pouvez faire en cas d'entorse et de ce que vous pourrez faire face à une rupture du ligament croisé antérieur (autorééducation, rééducation, éventuelle opération en fonction de votre âge et de vos objectifs sportifs).

IRM d'un ligament croisé antérieur normal
IRM d'une rupture du ligament croise anterieur