Dr Perraudin - Chirurgien orthopédiste (Genou)

Genou gonflé

Page revue le 17 septembre 2023

Hydarthrose Hémarthrose Diagnostic Cause du gonflement Que faire ?
L'hygroma Le kyste poplité

Eau dans le genou, genou gonflé, épanchement du genou, épanchement de synovie, oedème du genou, hydarthrose du genou : il s'agit du gonflement anormal la poche entourant le genou. On dit que le gonflement est intra-articulaire.

L'articulation du genou est normalement lubrifiée par un liquide (la synovie), secrété par les cellules du tissu qui tapisse l'articulation : la synoviale.

Articulation normale avec les os, leur cartilage et la synovie

Comment le genou peut-il gonfler ?

Le genou gonfle lorsque la synovie est secrétée de façon abondante par les cellules de la synoviale ; ceci apparaît lorsque le genou souffre.

Diagnostic d'un épanchement de synovie ?

L'épanchement de synovie est le terme médical du genou gonflé (sans accident récent). L'hypersecrétion de la synovie provoque le gonflement du genou.

Le genou est gonflé !

Vous pouvez faire le diagnostic de genou gonflé (épanchement) en regardant et comparant vos genoux : s'il vous apparaît plus gros que l'autre, augmenté de volume, c'est probablement un épanchement liquidien ("eau" dans le genou), appelé épanchement de synovie, ou hydarthrose.

Les symptomes associés

La douleur est fréquente

Et il est logique de la gérer.

Une perte de la flexion complète

Elle est logique et sans gravité, liée au liquide (incompressible).

Notez qu'il est fréquent que soit prescrite une échographie devant un genou gonflé. En pratique, elle ne fera que constater le gonflement et il faudra quand même faire une IRM pour en rechercher la cause.

Causes du gonflement ?

@ Après un accident, une entorse,

Le gonflement peut apparaître rapidement (le jour même) ou le lendemain.

L'hémarthrose du genou

Le liquide est alors souvent un mélange de synovie et de sang : L'épanchement de sang dans l'articulation s'appelle une hémarthrose.

Causes de l'hémarthrose

Le ligament et l'os sont vascularisés par de petits vaisseaux et ces vaisseaux saignent dans l'articulation en cas de fracture ou de rupture de ligament croisé.

L'hémarthrose peut être douloureuse, si le gonflement est rapide après l'accident : c'est dans ce cas que l'on peut discuter une ponction de quelques cm³ pour soulager la pression.

Noter que le glacage rapide du genou après l'entorse permet de diminuer gonflement et douleurs et d'éviter la ponction.

Diagnostic de l'hémarthrose

On parle d'hémarthrose devant un genou gonflé après une entorse, un accident. Une ponction (inutile) montrerait du sang.

Le gonflement d'un genou après un accident (une hémarthrose) doit faire pratiquer une IRM pour rechercher une rupture ligamentaire (en particulier une rupture du ligament croisé antérieur). Passer à côté d'une rupture du ligament risque d'autoriser la reprise du foot (par exemple) et la survenue d'une nouvelle entorse avec aggravation des lésions.

@ Sans accident : c'est une hydarthrose (épanchement de synovie)

Si le genou gonfle en fin de journée (par exemple) sans accident préalable, il s'agit d'un épanchement de synovie.

La recherche de la cause du gonflement du genou se fait en analysant les autres symptomes, en examinant le genou, et en pratiquant des examens complémentaires (radios et/ou irm). Les causes principales sont :

Languette méniscale L C A Arthrose du genou

Conséquences du gonflement :

Aucune gravité !

Il peut être douloureux, nous l'avons vu, si l'augmentation de volume est brutale.

Le gonflement entraine logiquement une diminution de la flexion du genou : le liquide est incompressible. Il est d'ailleurs inutile de forcer la flexion car cela rajouterait des douleurs. Il pliera de nouveau lorsqu'il sera dégonflé.

Que faire pour traiter l'épanchement ?

Glacer le genou est le meilleur outil

Le gonflement va se résorber progressivement spontanément en deux à trois semaines en général. Le glacage deux fois par jour peut accélerer le processus.

Le glaçage est très efficace pour limiter le gonflement du genou (et le plus tôt est le mieux après une entorse).

Comment glacer le genou ?

Recouvrez votre genou avec un torchon, pour protéger la peau.

Glaçons et un peu d'eau dans un sac plastique (ou vessie de glace (grand modèle en pharmacie) ou "packs bleus" que l'on met au congélateur, achetés en pharmacie, ou sacs de petits pois congelés...)

Notez que vous pouvez aussi comprimer le glace sur le genou; c'est le principe de la cryothérapie pour gonflement et ou douleurs.

Attention à ne jamais laisser de la glace au contact direct de votre peau !
Risque de brulure !

Faut-il le ponctionner ?

Après un traumatisme

Non, sauf si le genou est très douloureux car sous tension (après une entorse par exemple), malgré glaçage et anti-inflammatoires . La ponction d'une vingtaine de cc suffit en général pour diminuer la pression et donc la douleur.

En dehors d'un traumatisme

La ponction peut être le premier temps d'une infiltration de cortisone (pour éviter que le produit injecté ne se dilue trop).

La ponction isolée n'a ici aucun intéret. Le gonflement reviendra quelques jours après; l'injection de cortisone est indispensable pour calmer l'inflammation de la synoviale et diminuer ainsi sa secrétion de liquide.

Risque infectieux de la ponction ?

Notez qu'une ponction articulaire présente toujours un risque infectieux, et il faut donc être prudent et éviter les ponctions isolées répétées. La ponction infiltration peut être répétée une ou deux fois pour venir à bout d'un genou douloureux et gonflé.

Qui peut faire la ponction du genou ?

Le médecin des urgences, près de chez vous, après un accident

A froid, un médecin du sport ou un rhumatologue fait ce type d'acte en consultation, avant d'injecter un corticoide ou de l'acide hyaluronique. Notez que vous pouvez rentrer chez vous comme vous êtes venus. Aucune anesthésie n'est nécessaire pour cette ponction ou ponction-infiltration.

Les Anti-inflammatoires

Des anti-inflammatoires pendant deux ou trois jours peuvent aider, et c'est d'autant plus utile si le gonflement est associé à des douleurs.

Marcher le genou verrouillé, la jambe raide

Marcher la jambe "raide" est le meilleur moyen de reposer son genou tout en conservant une activité : cela l'aide à dégonfler. Voir les exercices d'autorééducation du genou douloureux et ou gonflé.

Cas particulier du "Kyste poplité"

Si le gonflement est localisé en arrière du genou, il peut s'agir d'un kyste poplité : boule molle, de taille très variable, liquidienne, que vous pouvez plus ou moins sentir avec vos doigts.

Il est le plus souvent découvert par une IRM qui peut vous inquièter mais ce kyste poplité est fréquent, banal et en général, il n'est d'ailleurs pas responsable de vos douleurs : il s'agit d'une petite "hernie" de la poche articulaire principale; cette hernie gonfle si le genou gonfle. Parfois, il peut rester gonflé.

J'ai la sensation d'avoir une boule derrière le genou.

Cas très particulier de l'Hygroma

Anatomiquement, il existe des tissus entre la peau et la rotule (et le coude), qui permettent le glissement de la peau sur le genou, lorsqu'il se plie et se déplie. C'est une sorte de poche virtuelle. Cette poche peut gonfler dans les suites d'un choc ou après un travail à genoux.

Hygroma du genou

Cas habituel

L'hygroma résulte du gonflement de cette poche. C'est donc un gonflement localisé devant la rotule et le tendon rotulien. Il est extra-articulaire.

Il se présente sous la forme d'une boule indolore, plus ou moins grosse. Inutile de s'inquièter : consulter votre médecin traitant si son volume vous inquiète.

Infection d'un hygroma

Le risque (rare) principal de l'hygroma est la surinfection soit par plaie cutanée soit dans les suites d'une ponction ou infiltration.

Si la boule devient douloureuse, si la peau devient rouge et chaude, il est important d'aller aux urgences pour se faire examiner et traiter.

Pour éviter l'infection d'un hygroma

Il faut protéger la peau devant l'hygroma avec une bande ou une genouillère pour éviter une lésion de la peau (exemple de piqure de ronces par exemple).

Que faire devant un hygroma ?

Protéger la peau

Eviter de reproduire le facteur déclenchant

Peut-être attendre un peu pour terminer la pose du parquet par exemple

Mettre de la glace

Mais en protègeant la peau pour éviter sa brulure.


Docteur J.E. Perraudin Chirurgien orthopédiste à Paris


Genou rouillé le matin Je n'arrive pas à allonger mon genou Je n'ai pas confiance dans mes appuis Je marche le genou plié

Docteur J.E. Perraudin

Haut de page