Dr Perraudin - Chirurgien orthopédiste du genou
Docteur Jean Etienne Perraudin

Douleur et boiterie : marchez raide, le genou verrouillé !

Mise à jour le 22 février 2022

Que ce soit pour des douleurs qui trainent, ou en postopératoire, ou après un accident, le risque d'un genou douloureux (et/ou gonflé) est de vous faire boiter. Boiter aggrave vos symptomes et vous fait perdre vos muscles.

Pourquoi marcher la jambe raide au lieu de boiter ?

Confiance, moins de douleur, efficacité

Parce que marcher en verrouillant (en bloquant) son genou permet un appui complet sur le pied, un appui en confiance, un appui peu douloureux.

Et en plus, vous travaillez votre muscle à chaque pas !

"J'ai mal au genou, et j'évite d'appuyer dessus".

C'est normal, c'est une attitude antalgique.

Mais boiter avec le genou plié est inconfortable. Essayer de marcher "normalement" est difficile avec un genou douloureux.

Cercle vicieux de la boiterie

L'expérience montre qu'en boitant le genou plié, en évitant de prendre appui sur le pied, apparaissent des douleurs antérieures rotuliennes (devant le genou). Ces douleurs poussent à éviter encore plus l'appui, ce qui entraine la perte musculaire qui augmente à son tour la boiterie,...

Il vous faut sortir de ce cercle vicieux !

Apprendre à verrouiller le genou +++

Mais il faut d'abord traiter les douleurs

Prenez les médicaments (paracetamol, anti inflammatoire, etc), prescrits par votre médecin, en fonction de l'intensité de la douleur.

Le gonflement nécessite glacage et éventuellement un traitement anti-inflammatoire, comme pour les douleurs. Le fait de marcher "tendu" aidera votre genou à dégonfler.

Puis commencez par les exercices d'auto-rééducation

Faites au maximum les exercices (avec et sans coussin), pour réveiller et stimuler vos muscles (en particulier le quadriceps).

Comment faire en pratique ?

Une fois ce genou verrouillé

A chaque instant

Marchez avec la volonté de verrouiller le genou en permanence, par la contraction du quadriceps. IL s'agit de marcher le genou tendu, la jambe raide.

Le genou ne plie pas, ne bouge pas, car vous le tenez

Que des avantages !

Vous pouvez prendre complètement appui sur votre pied, avec peu ou pas de douleurs. Vous vous sentirez plus solide sur votre jambe; vous marcherez plus en sécurité. Vous pourrez vous débarasser des béquilles à la maison (tout en en gardant une par sécurité à l'extérieur, au début).

Vous devrez vérifier que vous continuez à garder le genou bien tendu.

Avec votre genou raide

Vous pourrez commencer, petit-à-petit, à reprendre vos activités, en continuant à marcher verrouillé. Cela permet au genou de se reposer, et à son "ordinateur" de reprendre progressivement son autonomie et ses automatismes.

Combien de temps dois-je marcher le genou verrouillé ?

Vous pouvez marcher ainsi, pendant quelques jours ou semaines, vous n'abimerez rien ! et la marche normale reviendra spontanément.

Décider de marcher " normalement " est difficile à réaliser, car la volonté, ici, ne suffit pas. Notre cerveau volontaire ne peut pas expliquer à chaque muscle, à chaque instant, ce qu'il doit faire (contraction, relâchement, etc.).

La marche normale se fait de façon automatique. Il est donc difficile de "vouloir" marcher normalement.

Marchez donc le genou tendu, le temps nécessaire à ce que le genou retrouve ses automatismes; petit-à-petit, vous allez sentir que le genou va mieux et qu'il redevient fluide, vous autorisant une marche normale.

Le travail en piscine est magique

Le travail en piscine (petit bain !) vous permettra d'accélérer un peu les choses, après quelques séances, en alternant marche "tendue" et marche normale. Vous prendrez conscience que vous devez faire un effort volontaire pour marcher raide tandis que pour marcher normalement, il faut juste avancer vers un point, sans réfléchir. L'idéal est d'alterner marche raide et normale.

Voir la page sur

Dr J.E. Perraudin


Rééducation du genou
Retourner en haut