Des exercices, simples et efficaces, pour l'auto-rééducation du genou douloureux.

Mise à jour le 20 mars 2020.

Le premier but des exercices d'auto-rééducation expliqués ici, est de vous aider à prendre soin de votre genou dans les suites d'un accident, d'une entorse et plus généralement d'un genou douloureux.

Ces exercices simples peuvent être réalisés sans danger s'ils ne provoquent pas de douleur importante; le traitement de la douleur est évidemment primordial (glaçage, médicaments).

Un genou douloureux nous pousse à éviter l'appui, à marcher "genou plié", à boiter. Un muscle non utilisé perd de son volume et de sa force. La boiterie aggrave donc l'évolution d'un genou douloureux. De plus, la perte musculaire risque d'entrainer une sensation de faiblesse musculaire, voire de dérobement, de genou qui fléchit. Les douleurs ne diminuant pas, la flexion perd de l'amplitude et petit-à-petit, l'extension devient incomplète. Bref, la situation s'aggrave.

Il faut donc d'une part, traiter les douleurs de façon efficace, ET travailler son quadriceps par des exercices simples qu'il faut s'approprier et faire le plus souvent possible dans la journée.

Ce réveil musculaire va permettre aussi de remplacer la boiterie d'esquive "genou plié" par une boiterie active, utile, en marchant le genou raide, verrouillé, tendu par la contraction permanente du quadriceps. Progressivement, marcher tendu va permettre de reprendre confiance dans son appui : le genou ne peut lâcher ou plier, car vous le tenez ! Cette nouvelle assurance va vous permettre de ne plus utiliser de béquilles (ou une par sécurité à l'extérieur).

`Le but de cette page est de vous montrer ces exercices très simples mais particulièrement efficaces sur un genou douloureux et/ou boiteux. Le but est de retrouver une vie quotidienne normale et le plus rapidement possible.