docteur perraudin

Prothèse de genou

La rééducation après une prothèse de genou.

Mise à jour le 16 novembre 2018

Retour au Menu

Pour permettre la rééducation, les douleurs sont bien sûr, traitées médicalement.

Plusieurs étapes dans la rééducation.

Avant l'opération, juste après l'opération, le mois suivant l'intervention et à distance.

Avant l'opération

Il me semble très important que le (la) patient (e) apprenne puis s'approprie des exercices très simples qui lui permettront de s'engager à fond dans les suites de son intervention. Je décris ces exercices en consultation et je vous propose de les revoir sur ce site.

Il est bien sûr possible de le faire avec un kinésithérapeute qui lui montrera d'ailleurs d'autres exercices ( qui ne doivent jamais être douloureux). L'important est de comprendre que c'est la répétition de ces exercices simples qui permettra d'obtenir un résultat à court et moyen terme. L'intérèt de ces exercices est aussi l'engagement du patient dans sa rééducation; il ne s'agit pas d'aller faire quelques séances et de ne rien faire en sortant.

Le but est de s'approprier ces exercices et de les faire toute la journée avec des périodes de repos bien sûr!.

Apprendre à se servir des béquilles avec le kinésithérapeute est aussi une bonne chose.

Au réveil de l'intervention

Dès le réveil, le patient reprend contact avec sa jambe en bougeant ses orteils, en pliant et dépliant sa cheville... et en verrouillant son genou, en faisant l'exercice de l'écrase coussin SANS coussin.

Cela va lui permettre de se rendre compte d'abord que c'est possible; puis il va reprendre le contrôle sur son genou en le verrouillant, ce qui lui permettra de se lever et de faire quelques pas le soir même ou le lendemain, en appuyant sur son pied et son genou, en marchant la jambe raide avec le genou verrouillé. Revoir les pages de rééducation simple du genou.

Lors de l'hospitalisation,

rééducation de la flexion du genou avec le kinetech

le kinésithérapeute vient vous voir matin et soir; il vérifie que vous faites correctement les exercices de base, vous fait marcher quelques pas, vous fait travailler la flexion (avec le kinetech) et même le dernier jour, monter et descendre quelques marches.

Retour à la maison

C'est le mieux à mon avis si vous vous êtes bien organisé avant l'intervention.

Vous allez continuer les exercices de base (coussin, sans coussin, la flexion au bord de la chaise, et vous lever et marcher avec vos béquilles.

Ces exercices, répétés chaque jour à plusieurs reprises, constitueront une excellente rééducation à votre retour chez vous. Puis un kine pourra venir vous voir deux ou trois fois par semaine pour vérifier votre travail et vous aider si besoin.

Le centre de rééducation

Il est parfois obligatoire pour des raisons logistiques mais cela ne doit pas faire oublier que le premier but de cette période post-opératoire est de faire en sorte que le genou devienne le moins douloureux possible; il faut donc être vigilant et faire attention à ne pas forcer ( le risque est nettement plus important de "forcer" dans un centre de rééducation.

Attention aussi à ne pas trop vous fatiguer; la pose d'une prothèse de genou reste une opération fatigante et il ne faut pas en rajouter par trop d'activité.

Objectifs à deux mois post opératoires

L'objectif de cette période est un genou peu gonflé, peu douloureux, avec une bonne extension ++, une flexion un peu supérieure à l'angle droit (90°) et une marche s'améliorant de jour en jour.

Ne pas oublier +++

de me tenir au courant par tel de tout évenement qui vous inquiète et ce, même si vous êtes en centre.

Trois ou quatre mois après l'intervention

Faire un peu de renforcement musculaire sans douleur, chez le kiné, me semble une bonne chose pour ceux qui le désirent.

Retour au Menu prothèse