Dr Perraudin - Chirurgien orthopédiste du genou

Sport et prothèse de genou

Mise à jour le 2 avril 2021

La reprise de certains sports après la pose d'une prothèse concerne en général les patients(es) qui pratiquaient encore l'activité en question dans les mois ou l'année précédents l'opération.

Le premier risque est d'abord l'accident, la chute banale, l'entorse. Une fracture du tibia ou plus souvent du fémur est déjà compliquée en soi mais sur un genou porteur d'une prothèse, cela complique les choses. Donc la première idée est la prudence; elle vous fera éliminer certains sports et même certaines activités (comme sauter une marche dans l'escalier, par exemple).

Le deuxième risque est celui d'user la prothèse.

Notez que la reprise d'une activité sportive est interdite après les reprises de prothèse ou les prothèses à charnières. Elle ne peut concerner qu'une prothèse standard à glissement chez un patient qui va bien au quotidien.

Plusieurs communications scientifiques ont été publiées sur ce sujet.

Sports fortement déconseillés

course à pied, ski nautique, football, handball, rugby, basket, sports de combat, squash, tennis en simple.

Sports conseillés

Marche, natation, voile, plongée, bowling, vélo, golf, randonnée et danse.

Sous contrôle médical

Certains sports pratiqués à un bon niveau avant l'opération, peuvent être pratiqués sous contrôle médical +/- une genouillère articulée : tennis en double, ski alpin, ...

Les risques liés à la prothèse

L'usure des matériaux, surtout du polyéthylène, le risque de descellement, le risque de douleurs osseuses de contrainte (type fracture de fatigue) sont les risques inhérents à la prothèse.

Gonflement et douleurs pendant ou après la pratique risquent aussi de gâcher le quotidien.

Tout cela n'est pas très encourageant, je le reconnais, mais il appartient aussi à chacun, de prendre tel ou tel risque, en fonction de sa motivation et de la façon dont il se sent sur son genou.

J'aurai tendance à insister sur la pratique du golf, au vu du nombre de patients qui débutent ou rejouent au golf avec plaisir après une prothèse de genou. Par contre, là aussi, le choix du moment pour se faire opérer est important : ni trop tôt, ni trop tard. Tant que le joueur fait encore 18 trous à pied, il me semble logique d'en rester aux médicaments. Le chariot électrique avec frein est un super outil avant et après la prothèse. Rappelons ici que la pose d'une prothèse n'est pas un outil pour améliorer son golf...

Le bon résultat d'une prothèse est la satisfaction de vos espoirs pré-opératoires, à condition qu'ils soient réalistes.

Menu prothèse

Dr J.E. Perraudin

Retourner en haut