Dr Perraudin - Chirurgien orthopédiste du genou
Docteur Jean Etienne Perraudin

Qu'est-ce qu'une prothèse de genou?

Mise à jour le 12 mai 2021

Une prothèse du genou est un implant articulaire interne qui remplace les surfaces articulaires tibiale et fémorale du genou, dans le but de diminuer les douleurs, de permettre un appui stable, et d'améliorer le périmètre de marche.

De quoi est constituée une prothèse de genou?

prothèse de genou à plateau fixe

Une prothèse de genou est constituée de deux pièces métalliques, l'une qui recouvre la surface du tibia, l'autre qui recouvre la surface du fémur. Elles sont appliquées par le chirurgien, sur l'extrémité osseuse du tibia et du fémur. Une pièce en plastique dur (polyéthylène) est intercalée entre les deux pièces métalliques.

Pour chaque genou, il faut choisir la pièce dont la taille est la plus proche de l'extrémité osseuse du patient. Il existe en général 6 tailles possibles.

L'avenir est à la prothèse sur mesure, dont chaque pièce est fabriquée sur mesure pour un seul patient.

Quel matériau pour la prothèse de genou?

prothèse totale de genou

Ces pièces sont en métal, en chrome-cobalt le plus souvent .

Entre ces deux pièces, se trouve un "insert", pièce en polyéthylène de très haute densité (en UHMWPE); il sert de surface d'appui qui accompagne les condyles fémoraux dans leur glissement sur le tibia.

Les différents types de prothèse du genou

Les prothèses partielles

pièces de la prothèse uni-compartimentale interne
prothese partielle du genou

Un seul compartiment du genou (côté interne ou externe, ou rotulien) est resurfacé; il existe des prothèses partielles cimentées ou sans ciment, à insert mobile ou fixe.

La pose de ces prothèses interne et externe nécessite des ligaments croisés intacts, fonctionnels.

Prothèses unicompartimentales (interne, externe ou rotulienne)

La prothèse totale

Les pièces de la prothèse totale recouvrent la totalité des extrémités osseuses.

Deux types de prothèse totale : les pièces fémorale et tibiale peuvent être indépendantes (prothèse à glissement) ou reliées par une charnière.

Prothèse à glissement

les composants d'une prothèse totale de genou

Caractérisée par l'indépendance des pièces fémorale et tibiale.

Les prothèses actuellement posées en première intention (c'est la première fois que le genou reçoit une prothèse) sont des prothèses dite "à glissement" qui ne sont donc pas contraintes : il n'existe pas de "charnière" entre les deux pièces, le fémur glisse sur le tibia. Elles sont maintenues l'une contre l'autre par les ligaments latéraux interne et externe.

Certaines prothèses sont conçues pour fonctionner avec le ligament croisé postérieur tandis que d'autres sont "postéro-stabilisées", c'est-à-dire qu'elles sont stables même si le ligament croisé postérieur est absent ou enlevé.

 

prothèse à charnière

Prothèse à charnière

Caractérisée par la dépendance des pièces fémorale et tibiale.

Les pièces sont contraintes par une charnière, ce qui apporte une grande sécurité pour la stabilité de la prothèse. Mais cette contrainte entraine un risque de descellement des pièces de la prothèse car la charnière résistant au contraintes en rotation par exemple, ces contraintes sont transmises aux tiges de la prothèse pouvant entrainer des micro-mouvements avec descellement du ciment à moyen ou long terme. L'amélioration du modèle initial a permis de donner une certaine liberté rotatoire à ces prothèses qui sont souvent très utiles dans les reprises.

La charnière de ces prothèses est le maillon faible de ces prothèses car elle est soumise à de fortes contraintes.

Ce que je fais

Je pose des prothèses uni-compartimentales (interne, externe ou rotulienne) pour les arthrose localisées. La proportion de prothèses partielles représente 10% des prothèses posées car les indications doivent être posées avec beaucoup de précaution.

prothèse de genou

Comme prothèse totale, je pose la prothèse First (photo) : il s'agit d'une prothèse à glissement, avec un insert en poly-éthylène, fixe ou mobile et qui ne conserve pas les ligaments croisés.

Le laboratoire fabrique maintenant des prothèses de genou sur mesure (comme il le fait aussi depuis longtemps pour la hanche) : je la pose sur certains genoux.


Docteur J.E. Perraudin