Pourquoi consulter un chirurgien orthopédiste
pour son genou ?

Mise à jour le 11 avril 2020

La consultation d'un chirurgien orthopédiste pour un problème de genou est logique dans les cas suivants :

Dans les suites d'une entorse ou d'un accident

N'attendez pas trop !

N'attendez pas 3 semaines pour prendre un rendez-vous sous prétexte que vous n'avez pas fait l'IRM. De plus, s'il a besoin d'une IRM, il vous aidera pour avoir un rdv rapide.

Vous pouvez aussi coupler l'IRM et le rdv de consultation le même jour dans certains établissements.

Prendre les deux rdv le même jour est une bonne solution (IRM des Maussins (il y en a deux) 0144840808 ).

Pour des conseils pratiques

Pour faire le diagnostic des lésions

Il est important que les choses soient claires pour vous; c'est important pour bien gérer la suite.

Rechercher des lésions associées

En pratique, il s'agit le plus souvent d'une rupture du ligament croisé antérieur. L'atteinte associée du ligament interne est fréquente dans les accidents de ski.

Une fois le diagnostic posé, il vous donnera des exercices d'auto-rééducation à faire et vous prescrira probablement de la kiné.

Il vous informera sur l'intéret éventuel et sans urgence d'une intervention. L'urgent est de retrouver rapidement une vie quotidienne normale, votre vie. Vous reprendrez les activités sportives petit à petit

Lorsque votre médecin vous propose de voir un spécialiste,

Que ce soit votre médecin généraliste ou votre rhumatologue, pour un avis chirurgical

- devant une arthrose du genou

  • résistant au traitement médical ou entrainant une déformation importante
  • - pour une arthroscopie

  • pour suturer un ménisque ou enlever la partie lésée du ménisque (méniscectomie) sous arthroscopie si vos symptomes évoquent la responsabilité de la lésion méniscale vue sur l'irm.
  • Notez qu'il est inutile d'attendre un rendez-vous avec un chirurgien pour des douleurs de genou : votre médecin généraliste, un médecin du sport ou un rhumatologue traitera vos douleurs et vous prescrira éventuellement des examens complémentaires.

    Il vous orientera ensuite vers un chirurgien, si le bilan est cohérent avec une indication chirurgicale ou pour un avis.

    Dr. J.E. Perraudin

    Retourner en haut