docteur perraudin

La consultation d'anesthésie

Mise à jour le 25 novembre 2018

 

Retour au Menu prothèse

Que vous soyez opéré d'une arthroscopie, d'un ligament ou d'une prothèse, la consultation d'anesthésie est indispensable. Elle doit avoir lieu dans la semaine qui précède l'intervention au minimum et 3 mois avant l'intervention au maximum. Ces délais sont rendus obligatoires par la loi. Si l'intervention est urgente, cette règle ne s'applique pas et la consultation peut avoir lieu la veille de l'intervention, voire juste avant.

Vous devez apporter pour cette consultation

  • les résultats des examens biologiques qui vous ont été demandés
  • les courriers du dentiste et du cardiologue (prothèse)
  • les ordonnances des traitements si vous en prenez habituellement +++ (quelle que soit l'intervention)

Vous choisirez avec votre anesthésiste le type d'anesthésie pour votre intervention en fonction de votre souhait et de ses conseils.

Il existe deux principaux types d'anesthésie :
· Anesthésie générale où vous êtes endormi(e) " complètement " par injection dans la tubulure de votre perfusion ou
· Anesthésie loco-régionale (par piqure dans le bas du dos) où vous restez éveillé et où seuls le bassin et les deux membres inférieurs sont " endormis ".
Vous êtes donc éveillé pendant l'intervention.

Ces deux modes d'anesthésie présentent leurs avantages et leurs inconvénients et risque de complications. L'anesthésiste répondra à vos questions.

Notez que si vous ne désirez pas d'anesthésie loco-régionale pour un ligament ou une arthroscopie, il ne faut pas hésiter à le dire à l'anesthésiste.

L'anesthésie loco-régionale (ou "rachi-anesthésie") vous permet de participer à l'intervention si vous le désirez et dans la mesure où cela est possible (il faut que l'intervention soit réalisée sous arthroscopie). Vous pourrez regarder (si vous le désirez, bien sûr ! ) les images de votre genou transmises par la camera que j'introduis dans le genou. Il n'y a pas de sang ou très peu car vous êtes opéré sous garrot. Ceux qui sont motivés pour regarder ne le regrettent pas.

  • Notez que vous ne verrez pas les temps d'intervention où le chirurgien n'utilise pas l'arthroscope (prélèvement d'une greffe tendineuse par exemple, geste extra-articulaire, etc.)

Si vous êtes en "ambulatoire", l'anesthésiste peut préférer l'anesthésie générale car l'effet d'une anesthésie loco-régionale peut tarder à disparaitre, ce qui peut vous empêcher de sortir le soir de l'intervention (rétention urinaire possible).

L'anesthésiste s'occupe aussi du traitement des douleurs si vous pendant l'hospitalisation et de la prévention des phlébites.

Pour en savoir plus sur la douleur post-opératoire.


Docteur Jean Etienne Perraudin