docteur perraudin

Prothèse de genou

Prothèse partielle, unicompartimentale du genou

Mise à jour le 12 novembre 2018

Lorsqu'un seul des compartiments du genou est usé (interne ou externe), il est possible de faire une prothèse partielle dite uni-compartimentale. Il existe aussi une prothèse rotulienne (fémoro-rotulienne) qui est moins utilisée.

les pieces de la prothèse unicompartimentale interne

Le principe de la prothèse consiste à "resurfacer" l'os en enlevant le minimum d'os et en le remplacant par la prothèse.

La prothèse tibiale et la prothèse fémorale sont fixées sur l'os avec du ciment chirurgical.

radio d'une prothèse unicompartimentale interne de profil

La fixation est solide d'emblée et permet une rééducation rapide.

prothese partielle interne

Pour ce type de prothèse, le but est de garder un peu de la déformation pour que le poids du corps s'appuie sur la prothèse.

Cette petite prothèse permet d'améliorer les douleurs et de retrouver le plus souvent une activité tout à fait correcte.

Ceci dit, sa durée de vie est plus courte (5-10 ans) que la prothèse totale et cela d'autant plus que le patient sera jeune et actif.

C'est pourquoi il faut être très prudent dans la prise de décision en respectant quelques critères très importants :

Il faut d'abord que la déformation soit réductible, c'est-à-dire que l'on puisse redresser la jambe, et donc corriger la déformation; ceci permet d'envisager la prothèse partielle car il sera possible de la poser dans l'espace disponible entre les deux os.

Il faut aussi que les autres compartiments soient quasiment intacts et non douloureux.

Il faut aussi que la mobilité du genou soit encore presque normale (bonne extension et flexion autour de 120-130°).

La pose de la prothèse uni-compartimentale

Retour au Menu prothèse