docteur perraudin

Chondropathie et arthrose en images

Mise à jour le 19 novembre 2018

La définition de l'arthrose est la disparition radiologique de l'interligne, c'est-à-dire l'espace entre les deux os dans une articulation. Sur une radio, on ne peut voir que l'os; le cartilage est invisible directement ; il correspond à la partie sombre entre les deux os. Lorsqu'il est usé, les deux os se rapprochent l'un de l'autre sur la radio. `

cartilage de la rotule

radio genou

Sur cette radio de la rotule (à gauche), la flèche jaune montre l'interligne entre le fémur en bas et la rotule en haut; l'interligne est d'épaisseur normale: il n'y a pas d'arthrose.

De même, à droite, cette radio en charge (le patient est debout), montre un interligne articulaire d'épaisseur normale.

usure interne du genou

Sur la radio en dessous, vous pouvez noter que l'interligne (ici "interne" : vers l'autre genou) est pincé (flèches jaunes): on peut parler d'arthrose fémoro-tibiale interne.

Pour mieux comprendre, regardez cette coupe d'une articulation : l'os est brun et le cartilage blanc.anatomie : cartilage L'arthrose correspond à la disparition du cartilage, donc de cette zone blanche entre les deux os. Les deux cartilages glissent l'un sur l'autre lors des mouvements de l'articulation.

Cette photo est prise lors d'une arthroscopie (intervention qui permet d'observer à l'intérieur de l'articulation). On peut voir cartilage et os l'os et le cartilage qui le recouvre.

Le cartilage s'use lentement avec le temps de manière très variable suivant les individus, les sports pratiqués, leur poids...

Au début, le cartilage s'abime en superficie: il s'agit d'une chondropathie. Elle peut exister chez le sujet jeune. Elle évolue très lentement, du stade 1 au stade 4 (où il n'y a plus de cartilage sur l'os). La chondropathie concerne le cartilage d'un seul os; elle peut être importante sur un des os et non sur l'autre.

cartilage de la rotule chondropathie rotulienneCette image arthroscopique, où l'on peut voir en haut la rotule et en bas le fémur, est l'équivalent de la radio ci-contre. L'espace entre les deux cartilages est dû au liquide avec lequel on remplit l'articulation pendant l'arthroscopie; dans la réalité ( hors arthroscopie) les deux cartilages glissent l'un sur l'autre.

Sur l'image arthroscopique, vous pouvez voir que le cartilage n'est pas lisse en haut, sur la rotule : il s'agit d'une chondropathie.

Quelques remarques :
  • Les petits fragments qui "pendent" sont très souples et ne gènent pas mécaniquement le glissement des deux os, l'un sur l'autre.
  • La présence de cette chondropathie ne signifie pas que le patient a mal ..
  • Une jeune fille peut avoir des douleurs de rotule, liées à son cartilage mais avec une IRM normale, ne montrant pas de chondropathie.
  • L'ablation de ces petits lambeaux ne changent rien aux douleurs éventuellement ressenties par le patient.
  • La chirurgie n'est pas le bon outil pour améliorer les douleurs cartilagineuses, sauf au stade de l'arthrose évoluée avec pincement complet de l'interligne (par la pose d'une prothèse de genou ou par une ostéotomie chez le sujet plus jeune).
chondropathie stade 4 du condyle

Sur cette autre image arthroscopique, voici une chondropathie stade 4 très localisée sur le fémur, découverte lors d'une arthroscopie pour une reconstruction du ligament croisé antérieur. Vous noterez que le cartilage tibial en dessous est pratiquement normal. Le patient ne ressentait aucune douleur en rapport avec cette lésion, au moment de l'opération du ligament.

Donc il n'y a pas nécessairement de corrélation entre les lésions du cartilage (les chondropathies) et les douleurs éventuellement ressenties par un patient.

arthrose fémoro-tibiale externe : les flèches montrent le pincement de l'interlignePour terminer, sur cette radio de face, vous voyez le pincement du compartiment externe de ce genou (externe : vers l'extérieur du genou). Il s'agit d'une arthrose fémoro-tibiale externe.

Retour au Menu prothèse