Dr Perraudin - Chirurgien orthopédiste du genou
Docteur Jean Etienne Perraudin

Ostéotomie tibiale du genou.

Mise à jour le 9 mai 2021

Qu'est-ce qu'une ostéotomie ?

Définition d'une ostéotomie : couper un os. Le but de cette ostéotomie est de redresser l'axe de la jambe ( jambes arquées ou en X) pour diminuer la pression sur le compartiment usé du genou (compartiment interne pour des jambes arquées). Cette fracture "contrôlée" est fixée par du matériel metallique ( plaque et vis, ou agrafes) pour permettre sa consolidation. Il faut donc attendre sa consolidation (environ 3 mois ) pour pouvoir appuyer normalement sur son genou.

Gonométrie en charge

Les morphotypes (axé, varus, valgus)

Les membres inférieurs sont, en fin de croissance, soit axés, soit en varus, soit en valgus. C'est ce qu'on appelle le morphotype.

La gonométrie permet de mesurer la déformation

La gonométrie permet de mesurer l'angle de la déformation et de la surveiller si besoin. C'est une radio de face, debout, des membres inférieurs (bassin, genou et cheville). L'angle se mesure entre le centre de la tête du fémur, le centre du genou, et le centre de la cheville.

Principes techniques

Le but d'une ostéotomie est de modifier l'axe du membre inférieur, de façon à mettre en pression le compartiment sain : une jambe en varus, avec un compartiment interne usé, bénéficiera d'une ostéotomie de valgisation pour mettre en charge le côté externe du genou et soulager le côté interne.

Où faire l'ostéotomie ?

L'ostéotomie se fait juste en dessous ou au dessus de l'articulation, dans la métaphyse.

Ostéotomie d'ouverture ou de fermeture ?

Cette intervention nécessite donc de couper le tibia (fracture "contrôlée") puis

L'ostéotomie d'ouverture tibiale pour genu varum

La plus fréquemment réalisée.

Quelle cale pour maintenir l'ouverture ?

  • le coin peut provenir
  • Comment se prélève le coin osseux ?

    Principe de l'opération

    Principe d'une ostéotomie de valgisation par ouverture interne

    Ouverture de l'ostéotomie  de valgisation

    Fixation par une plaque vissée d'une osteotomie de valgisation par ouverture interne

    Attelle postopératoire

    L'intervention se termine par la pose d'une attelle de protection, que vous porterez par sécurité pendant 6 à 8 semaines, en moyenne.

    Consolidation

    La consolidation se fait en 3 à 4 mois. Une radio de contrôle avec gonométrie en charge (mesure des axes) est réalisée un mois environ après l'intervention. Elle servira de point de repère.

    Arrêt de travail

    L'arrêt de travail pour cette intervention est de 3 à 4 mois en général selon le type de travail.

    Rééducation

    Protéger le montage en suivant les consignes de votre chirurgien

    La rééducation est assez simple car le genou (l'articulation) n'est pas ouvert, mais il faut protéger le montage de la fracture en évitant l'appui pendant quelques semaines.

    Autorééducation

    Cette décharge entraine une perte musculaire au niveau du quadriceps et il est donc utile de travailler son quadriceps avec les exercices habituels. Vous pourrez aussi travailler la flexion dès le lendemain de l'intervention.

    Quand faire une ostéotomie tibiale ?

    Si douleurs...

    S'il est vrai qu'une ostéotomie peut parfois, se discuter pour raison esthétique, chez une jeune fille, elle ne sera envisagée que devant un genou douloureux, trainant et handicapant malgré le traitement medical.

    Chez un patient jeune (40-50 ans)

    C'est beaucoup trop tôt pour lui proposer une petite prothèse, dont la durée de vie reste limitée actuellement.

    Sur un genou dont l'autre compartiment est sain

    Avec un varus net, en degrés

    Si le varus est petit (5° par exemple) , la marge de correction est minime (max 5°). Faut-il prendre le risque d'une opération chirurgicale pour une si minime correction ?

    Sur un tibia avec un "varus épiphysaire".

    Radio montrant l'absence de varus épiphysaire
    Radio montrant un varus épiphysaire de 8 degrés

    Si vous regardez la radio de face de votre genou, juste sous l'articulation, le tibia peut-être droit, perpendiculaire à l'interligne de l'articulation. Il peut aussi être droit au début, mais s'arquer juste en dessous. La déformation en varus est donc située dans le tibia.

    Cette déformation du tibia (appelée varus épiphysaireest la cause du varus et il est logique de la "corriger" par l'ostéotomie.

    En l'absence de varus épiphysaire, sur tibia "droit", l'ostéotomie crée une déformation et compliquera la pose d'une prothèse totale par la suite.

    Le choix est parfois difficile pour le ou la patient(e), entre continuer le traitement médical et se lancer dans cette opération dont les suites sont quand même longues...

    Docteur J.E. Perraudin

    Retour vers l'arthrose du genou


    Retourner en haut